LA CÉRÉMONIE CURATIVE DE SHAMAN SHUAR la versíon española the english version


Les différents pas dans une cérémonie curative sont comme suit:
a) La préparation. Le shaman boit le natem (sp. Banisteriopsis capi capi.), repos, et bavarde avec le malade et sa famille comme il attend les visions qui viennent 15 à 30 minutes après avoir pris l'hallucinogène. Il inhale aussi du jus du tabac à travers son nez.
b) L'extase commence. Le shaman commence à chanter pendant qu'il secoue rythmiquement un shishink, un éventail fait de feuilles de la forêt, illustrées dans la photo, sur et autour du malade. Pour les guérisons mineures, l'éventail est fait des feuilles de manioc, goyave ou annatto; le point important est qu'ils font un son crépitent quand ils sont secoués. Le chant et le rythme de l'éventail sont extrêmement important au processus curatif par ce que, parmi autres choses, ils appellent aux esprits assistants et ouvrent le chemin au monde non-ordinaire où les forces du shaman peuvent être travaillées avec.
c) La "vision" du mal. Le shaman, aidé par ses esprits assistants, a une "vision" du mal localisée dans le corps du malade; il identifie quel genre des dards cause la maladie, apprend qui les a envoyés, et comment sérieuse est la maladie.
d) Le mal est extrait. Le shaman commence à "sucer" le mal de la partie affectée du corps de malade, et alors il le crache dehors affin qu'il ne reste pas dans son corps. La guérison est conduit le soir, un moment idéal pour la pratique efficace des pouvoirs du shaman. Notez le "souffle de la couronne," une autre technique pour "nettoyer" le malade.

Politesse d'E. Patzelt, 1972,

LE RITE CURATIF DU SHAMAN KICHWA

Luis Vargas, un shaman de Curaray, a pris l'ayahuasca et agité un éventail de chiripanga (Caphaelis sp.) feuilles sur le malade. Le son rythmique de l'éventail induit l'extase du shaman, pendant que, en même temps, le circulant air baisse la température du corps du malade. Il est su que les pratiques du shaman peuvent prendre placez dans un environnement frais seulement. Catalina, la femme de Luis, prépare habituellement des cigarettes que Luis fume en grandes quantités pendant les sessions. Par ce que la fumée du tabac ont plusieurs foncions importantes comme clarifier l'air des mauvais esprits, nettoyer l'aura du malade, "nourrir" les esprits assistants, et aider le shaman à voir ses visions clairement. Il est important de noter la fonction du "siège de pouvoir," lequel est utilisé par le shaman pendant les sessions curatives, et aussi par les têtes des familles et les guerriers comme un emblème d'autorité ou le pouvoir.

Le siège du shaman est fait du bois, et sa caractéristique principale est sa forme zoomorphique, généralement cela d'un animale qu'est le shaman dans le monde des esprits. Enregistré en 1991 dans Curaray.


achuar artisanat arutam ayahuasca chaman d'ayahuasca culture d'ayahuasca visions d'ayahuasca paniers chicha contactez nous cosanga faune poisons de poisson pêche flore le jardin sources chaudes maison huaorani chasse plantation chamans le monde du chaman shuar

le contact